Mot du directeur exécutif

Bruce Mazer, MD

Chers collègues et amis de l’IR-CUSM,

La saison n’est pas la seule à changer. L’été s’échappe tranquillement pour laisser place à l’automne et à une nouvelle année universitaire, avec son lot de promesses et d’excitation, ainsi qu’une pointe d’incertitude. C’est ainsi que nous disons au revoir au Dr Vassilios Papadopoulos, qui a permis à notre organisme d’atteindre des sommets inimaginables grâce à sa vision, sa ténacité et son grand sens des priorités. Nous le remercions chaleureusement et lui souhaitons un grand succès dans son nouveau poste en Californie.

Alors que j’entame mon mandat de directeur exécutif et scientifique en chef par intérim, je peux vous affirmer que nous avons lieu d’être fiers. L’Action de grâce et les fêtes religieuses juives approchent à grands pas et c’est l’occasion parfaite pour réfléchir à nos priorités, pour ensuite continuer d’avancer. Nous avons un centre véritablement unique que les visiteurs, donateurs et autres chercheurs s’empressent de louanger. Il ne suffit de presque rien pour imaginer les possibilités à notre portée, avec une masse critique de scientifiques et de cliniciens-chercheurs travaillant en étroite collaboration au site Glen et à l’Hôpital général de Montréal (HGM-CUSM).

Les prochains mois représentent une occasion de consolider nos intérêts et développer de nouveaux liens et de nouvelles collaborations. Le Centre de recherche évaluative en santé (CRES) fraîchement rénové devrait ouvrir ses portes en février prochain au 5252, de Maisonneuve ouest, permettant ainsi le rapatriement de plusieurs chercheurs présentement situés sur des sites temporaires. Notre évaluation prochaine par le FRQS (également planifiée pour février) nous a permis d’examiner nos programmes de recherche et nos plateformes technologiques avancées en pleine évolution et de renforcer les liens entre les deux, en tirant profit de la proximité dont nous bénéficions actuellement.

L’amélioration des soins de santé tout au long de la vie est une partie importante de notre mission à l’IR-CUSM. En tant que chercheur en santé de l’enfant, je suis fébrile et ému de pouvoir participer à la direction de cette équipe incroyable pendant un moment. De mes collègues en médecine néonatale aux chercheurs travaillant sur les avancées des soins pour les personnes âgées, tous sont engagés dans cette mission. J’espère que nous pourrons continuer de tisser les liens qui font de l’IR-CUSM un exemple unique de recherche au Canada.


─ Octobre 2016